« Toute rencontre nouvelle est susceptible d’éveiller l’impensable » Jacques Salomé.

J’ai envie de répondre simplement : comme vous, un être humain avec un organisme non pas comme un minéral ou un végétal, mais avec ce « + » que je nommerai l’énergie subtile qui nous anime – loin de tout dogme religieux-. Une énergie comme un soleil. Ce corps est parfait, rien n’est là par hasard. Nous sommes pourvus de tout pour vivre le chemin du bonheur (avec nos émotions !) et accéder à l’amour inconditionnel de tout et de tous.

Quel beau programme me direz-vous ! Dans ce monde où le conflit est trop présent, si chacun ouvrait sa conscience et apportait sa pierre (son coeur d’amour) à l’édifice d’un monde rempli de joie et de bonheur… sûrement que les conflits disparaîtraient.

Mon histoire : adolescente, j’ai commencé à me poser des questions existentielles sur la vie, la mort.. sans jamais trouver de réponse satisfaisante. J’ai suivi ma mère (merci maman) dans les magasins bios, et je l’ai regardée rire, toujours joyeuse (cette joie qui l’anime est bien la vie qui se veut !, même dans les moments difficiles). Puis j’ai eu mes enfants, à qui il me semblait évident que je ne pouvais leur donner à manger que des produits sains et naturels. Et le grand déclic fut lors d’une méditation en 2008, où me vint la phytothérapie, les plantes, la nature et lorsque j’ouvrais les yeux, le bonheur était là. Fini le train-train du moto-boulot-dodo : à moi la vie !

Je commence une formation de naturopathe pendant un an à la faculté des médecines naturelles. Cela ne me suffit pas. Des doutes étaient encore présents : comment tous ces gens qui ne croient pas au bio allaient-ils venir à la naturopathie, comment prendraient-ils le chemin de l’épanouissement personnel, comment pouvais-je les aider ? Une réponse me vint : à travers les massages il y a une prise de conscience du corps et de son impact sur le mental.

J’ai suivi les formations de massages ayurvédiques auprès du Yogi Rajeev Pant, à l’école Yogsansara. L’ayurvéda est l’art de vivre en Inde, comme la naturopathie en Occident : une hygiène de vie adaptée à chacun.

Puis je rentre à l’école Dargère anciennement Marchesseau pour 4 ans d’étude. Cette école qui représente à mes yeux la source, qui me rend à l’évidence de toutes mes croyances, la naturopathie à l’état pur : tout est en nous. Mettre le corps, l’organisme vivant dans sa source originelle suffit à tout remettre dans l’ordre. Un lac pollué, les poissons sont malades. Notre corps constitué de plus de 70% de liquide, s’il est « pollué », rempli de toxines, les cellules, les organes risquent de tomber malade, le cerveau même ne sera plus optimum ni les pensées saines. Nettoyons le lac : les poissons nagent de nouveau en bonne santé. Nettoyons notre organisme : notre corps repartira de plus belle !

Alors suivez-moi ! Prenons la route de l’hygiène naturo ! Et tentons par notre bonheur quotidien d’amener de l’amour autour de nous 🙂